banniere_blogue-des-partenaires_sunlife_web

Publié le 23 août 2021

Blogue des partenaires

Assurance hypothécaire ou assurance-vie? Ce qu’il faut savoir

Avez-vous besoin d’une assurance hypothécaire? L’assurance-vie vous offrirait-elle une protection qui va au-delà de votre prêt hypothécaire? Découvrez la différence entre ces assurances et laquelle convient le mieux pour protéger votre maison et votre famille.

bruno-emmanuelle-azsk_6IMT3I-unsplash

Votre maison est probablement votre actif le plus important. Comment pouvez-vous l’assurer, au cas où quelque chose vous arriverait? Quelques options s’offrent aux propriétaires. Vous pouvez :

  • obtenir une protection hypothécaire au moyen d’un contrat d’assurance-vie offert par une compagnie d’assurance, ou
  • vous procurer une assurance hypothécaire auprès d’une banque ou d’un prêteur hypothécaire.

Assurance hypothécaire ou assurance-vie : Comment fonctionnent-elles?

Avant tout, sachez que l’assurance-vie est un excellent moyen de vous assurer que vous-même et votre famille bénéficiez d’une protection hypothécaire.

L’argent provenant d’une assurance-vie est habituellement versé directement aux bénéficiaires – et non à la banque ou au prêteur hypothécaire. Vos bénéficiaires sont les personnes que vous choisissez pour recevoir cet argent après votre décès.

Les contrats d’assurance-vie, comme l’assurance-vie temporaire, offrent une prestation de décès. C’est le montant d’argent versé à vos bénéficiaires après votre décès. La somme exacte dépend du contrat que vous avez choisi.

L’assurance-vie temporaire vous couvre pendant une période déterminée (p. ex., 10, 15, 20 ou 30 ans). La prime – le montant que vous payez chaque mois ou chaque année pour être assuré – est généralement assez basse pour la période initiale.

Si vous décédez pendant que vous êtes couvert par votre contrat d’assurance-vie, vos bénéficiaires recevront une prestation de décès libre d’impôt. Ils peuvent l’utiliser pour rembourser le prêt hypothécaire ou toute autre raison. Ainsi votre prêt se trouve protégé, et votre famille dispose de fonds pour couvrir d’autres frais que vous assumiez.

Dans le cas d’une assurance hypothécaire, le solde de votre prêt hypothécaire est remboursé en cas de décès, jusqu’à concurrence d’un certain montant.

L’argent est versé directement à la banque ou au prêteur pour rembourser le prêt qui vous a été consenti. Il n’y a pas d’argent pour couvrir d’autres frais, et vous ne laissez aucune somme à vos bénéficiaires.

Quelle est la différence entre l’assurance hypothécaire et l’assurance-vie?

La principale différence, c’est que l’assurance hypothécaire couvre seulement le solde de votre prêt hypothécaire. Et l’argent va directement à la banque ou au prêteur hypothécaire. Vos bénéficiaires ne reçoivent donc pas de prestation de décès.

L’assurance-vie, elle, offre plus que la protection de votre prêt hypothécaire. Voici comment ça fonctionne : tous les contrats d’assurance-vie prévoient une somme libre d’impôt (la prestation de décès) pour les bénéficiaires. Cette somme peut couvrir plus que l’hypothèque. Vos bénéficiaires pourraient donc utiliser l’argent restant comme bon leur semble. Par exemple, pour couvrir :

  • vos autres dettes,
  • les frais de garde d’enfant,
  • les frais funéraires et
  • d’autres frais de subsistance.

Avant de faire votre choix entre l’assurance-vie et l’assurance hypothécaire, il est important de garder les distinctions suivantes à l’esprit :

Qui reçoit l’argent?

Dans le cas d’une assurance-vie, vous pouvez désigner le bénéficiaire de votre choix.

Dans le cas d’une assurance hypothécaire, l’argent est versé entièrement à la banque.

Pouvez-vous transférer votre contrat?

Avec l’assurance-vie, vous gardez votre contrat, même si vous transférez votre prêt hypothécaire à une autre compagnie. Et vous n’aurez aucune nouvelle demande ou preuve d’assurabilité à présenter.

L’assurance hypothécaire ne vous suit pas automatiquement si vous changez de prêteur hypothécaire. Si vous transférez votre prêt à un autre prêteur, vous devrez prouver que vous êtes en bonne santé.

Laquelle offre le plus de souplesse?

Dans le cas de l’assurance-vie, les bénéficiaires ont la souplesse voulue pour couvrir le solde du prêt hypothécaire et bien plus après votre décès. En tant que propriétaire du contrat, vous choisissez le montant de couverture que vous voulez, pour la durée que vous voulez. Et cette couverture ne diminue pas, à moins que vous le vouliez.

Lorsque vous souscrivez une assurance hypothécaire auprès d’une banque, vous ne pouvez pas modifier votre couverture. Vous ne protégez que le solde de votre prêt hypothécaire.

Faut-il passer un examen médical pour obtenir l’assurance? 

Lorsque vous demandez une assurance-vie temporaire de la Sun Life, vous devrez peut-être répondre à des questions d’ordre médical ou subir un examen médical. Une fois votre couverture approuvée, Sun Life ne vous demandera plus de renseignements médicaux supplémentaires.

Lorsque vous faites une demande d’assurance hypothécaire, la banque ou le prêteur hypothécaire peut vous poser des questions d’ordre médical. Si, toutefois, vous présentez une demande de règlement une fois l’assurance approuvée, la banque peut demander des renseignements médicaux supplémentaires*. Elle peut alors découvrir des éléments qui vous rendent inadmissible au règlement de la demande.

(*Les règles régissant l’assurance hypothécaire qui s’appliquent aux questionnaires médicaux peuvent varier selon les banques ou établissements financiers. Il se peut que dans certains cas vous n’ayez pas à fournir d’autres renseignements médicaux une fois l’assurance approuvée.)

Votre couverture diminue-t-elle au fil du temps? 

L’assurance-vie vous offre la protection de votre prêt hypothécaire ainsi que la possibilité de protéger financièrement vos bénéficiaires ou vos proches. De plus, le montant de votre couverture ne diminue pas avec le temps, même si vous remboursez votre hypothèque.

Avec une assurance hypothécaire souscrite auprès d’une banque, le coût reste le même, mais le montant d’assurance diminue à mesure que vous remboursez votre prêt. Si vous remboursez le prêt en totalité, votre couverture prend fin. Il n’y a pas d’argent pour vos bénéficiaires.